L’apprenti assassin

Titre original: Assassin’s Apprentice
Auteure: Robin Hobb
Coup de coeur: ♡ ♡ ♡
Lu en anglais

Je me suis mise il y a peu à la fantaisie, notamment grâce à Brandon Sanderson et sa saga Fils-des-brumes et tout un nouvel univers littéraire, méconnu auparavant, s’est ouvert à moi. J’ai eu très envie de continuer mon exploration de la fantaisie et plusieurs personnes (dont La tête dans les livres et Lectoplum, que je remercie), m’ont conseillés de lire Robin Hobb et sa saga Assassin Royal.

Je me suis donc exécutée et ai lu le premier tome, l’Apprenti Assassin, que j’ai tout simplement adoré! J’ai lu la version original du livre.

L’univers de Robin Hobb est vraiment incroyable, très riche, plein de détails et de finesse. Je me suis tout de suite envolée vers Buckkeep (CastleCerf) et Fitz, si bien que j’ai parfois eu de la peine à revenir à la réalité.

L’histoire commence quand un vieil homme amène un assapppetit garçon de 6 ans à Buckkeep, la capitale du royaume des Six Duchés, expliquant que le petit est le bâtard du roi servant Chevalry. L’annonce de cette nouvelle pousse Chevalry à abdiquer au profit de son frère Verity et à aller s’exiler dans une autre ville. Le petit garçon va se faire confier à Burrich, maitre des écuries, qui va le nommer Fitz (bâtard). Fitz apprend donc à s’occuper des chiens et des chevaux en compagnie de Burrich. Mais un jour le roi Shrewd, décide d’acheter la loyauté de Fitz en lui donnant accès à l’éducation et en lui offrant une certaine reconnaissance. Fitz va donc apprendre le maniement des armes, mais aussi à lire et écrire aux travers de différents professeurs. Il va aussi suivre une formation secrète avec le mystérieux Chade, qui va lui apprendre comment devenir l’assassin du roi.

Learning is never wrong. Even learning how to kill isn’t wrong. Or right. It’s just a thing to learn, a thing I can teach you. That’s all.”

En effet le royaume est sous la menace des Red-Ship Raiders qui, après avoir pillé et détruit les villages, ôtent à leur victimes toutes émotions humaines, pire que la mort! Le roi met tout en oeuvre pour repousser ces attaques et protéger son royaume et compte bien sur Fitz pour l’aider dans cette tâche. On va donc suivre Fitz lors de son apprentissage et découvrir avec lui les complots et intrigues qui se trament dans ce monde.

Dans l’univers de Robin Hobb, il y a deux sortes de magie. La magie appelée le Skill, accessible seulement à la lignée royale qui permet entre autre de développer la télépathie. Fitz va être initié à cette magie mais cela ne va pas très bien se passer même s’il a les capacités pour.  Il y a aussi une autre sorte de magie, le Wit, plus obscure et dont personne ne parle. C’est le pouvoir de se lier à un animal, de partager son âme avec lui. Certaines rumeurs disent que les hommes qui pratiquent cette magie finissent par se transformer en bête. C’est pourquoi Fitz en parle le moins possible et essaie de cacher cette aptitude aux autres. J’espère qu’on en apprendra plus au sujet de ses deux magies dans les prochains livres car elles m’intriguent et m’attirent beaucoup.

J’ai beaucoup aimé le style de Robin Hoob. L’histoire est racontée à la première personne par Fitz Chevalry, qui nous prend un peu comme confident ce qui crée tout de suite un lien très fort avec ce personnage. C’est le premier personnage avec lequel je me suis identifiée. Mais le livre regorge aussi de personnages complexes et attachants comme le fou du roi, le prince Verity ou encore Burrich. Il y a aussi des passages très drôles, celui-ci est l’un de mes préférés.

‘I’m not hungry, really, thank you,’ I blurted out before Lacey could lumber to her feet. ‘I’m here because I was told … to make myself available to you, in the mornings, for as long as you wanted me.’

That was a careful rephrasing. What King Shrewd had actually said to me was, ‘Go to her chambers each morning, and do whatever it is she thinks you ought to be doing so that she leaves me alone. And keep doing it until she is as weary of you as I am of her.’

Plus on avance dans le roman, plus on se fait entrainer par l’histoire avec le sentiment que cela devient de mieux en mieux au fil des pages, un régal!

“Don’t do what you can’t undo, until you’ve considered what you can’t do once you’ve done it.”

Publicités

3 réflexions sur “L’apprenti assassin

  1. Tout comme toi, cette saga est un gros coup de coeur!! De la fantasy comme je les aime! 🙂
    Tout m’a plus : l’univers, les personnages, l’intrigue, la magie, … Je suis complètement rentrée dans l’histoire et les tomes suivants sont tout aussi bien 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s