Je me suis tue

 

IMG_0083

 

Auteur: Mathieu Menegaux
Edition: Grasset
Coup de coeur: ♡♡♡

Synopsis:

Du fond de sa cellule de la maison d’arrêt des femmes à Fresnes, Claire nous livre l’enchaînement des faits qui l’ont conduite en prison : l’histoire d’une femme victime d’un crime odieux. Elle a choisi de porter seule ce fardeau. Les conséquences de cette décision vont se révéler dramatiques. Enfermée dans sa solitude, Claire va commettre l’irréparable. Le mutisme sera sa seule ligne de défense, et personne, ni son mari, ni ses proches, ni la justice ne saisira ses motivations.

Mon avis:

Ce livre est une petite merveille. Je l’ai commencé un soir où j’avais envie de faire une pause dans ma lecture en cours, et je n’ai pas relâché mon livre avant de l’avoir finit. Je n’ai pas vu le temps passer, j’étais plongée dans l’histoire et les souvenirs de Claire, de toutes ces vies gâchées par une multitude de « mauvais choix ».

Mathieu Menegaux se glisse admirablement bien dans la peau d’une femme. Il décrit avec une précision un peu déroutante des réflexions, agissements ou ressentis totalement féminins. Pour ma part, je n’ai fait qu’une avec Claire, je me suis immergée dans sa vie, ses douleurs, sa façon de réfléchir. C’est d’ailleurs assez troublant et c’est là où je trouve Mathieu Menegaux très fort: même si elle a commit l’irréparable, l’un des crimes les plus horrible qu’il soit, on arrive tout de même à comprendre le raisonnement de Claire. Je n’ai pas pu m’empêcher de faire quelques parallèles avec ma vie et de me dire que dans certaines situations je pourrais moi aussi choisir le silence et l’abnégation plutôt que de confronter mes problèmes et de voir à jamais le regards des autres changer. Et c’est là tout le drame de cette histoire, en écrivant Claire se rend compte de tous les moments où elle aurait pu changer le cours de l’histoire, de tous les moments où elle a pris la mauvaise décision.

Ce livre est une vraie réflexion sur la vie, et sur comment celle-ci peut basculer à tout moment. L’écriture est fluide et bien menée. Les deux seuls petits reproches que je pourrais formuler sont que l’auteur laisse un peu trop d’indices dans son roman, amenant de la prévisibilité. Mais je n’ai pas trouvé que cela gâchait le roman pour autant. Et je n’ai pas trop compris les références aux titres et extraits de chansons qu’il donne tous au long du livre. J’ai lu que certains lecteurs ont apprécié ce geste, qui apporterait de la légèreté à l’histoire. Cela n’a été pour ma part d’aucun intérêt.

Je me suis tue est très beau roman que je conseille vivement. Il est vite lu et terriblement prenant, alors n’hésitez pas à lui faire une petite place dans votre bibliothèque.  Je vous laisse avec sans doute la citation la plus connue de ce roman mais qui exprime tellement bien le fond de cette dramatique histoire.

Dites à Antoine que je lui demande pardon. Du fond des 21 grammes de mon âme. Il est vain d’attendre ton pardon, Antoine, je le sais. Tu as toutes les raisons de me le refuser. Arrogante, je n’ai pas eu l’humilité de te faire confiance. Suffisante, j’ai voulu m’en sortir toute seule. J’ai été orgueilleuse, stupide et indigne. J’ai aujourd’hui, enfin, la force d’écrire. J’écris pour moi, pour m’évader, non pas en paix, ce serait impossible, mais soulagée du poids de mon silence. J’écris pour toi, Antoine. J’écris pour que tu comprennes et que tu cesses de me haïr. Et j’écris pour vous, policiers, citoyens, magistrats, journalistes, prompts à embastiller en prétextant la recherche de la vérité. Vous la voulez, la vérité ? Lisez.
Publicités

10 réflexions sur “Je me suis tue

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s