La scène des souvenirs

Titre original: The Secret Keeper
Auteure: Kate Morton
Lu en anglais

Ce roman est ma toute première rencontre avec Kate Morton et je ne pense pas que ce sera ma dernière. Si vous aimez les sagas familiales avec mystères et secrets. je vous recommande ce livre.

51HjSCW6a2L._SY344_BO1,204,203,200_L’histoire commence en 1961, Laurel Nicolson a 16 ans et elle est témoin d’un événement qui va chambouler sa vie. Elle était partie se réfugier dans une cabane dans les arbres pour échapper à ses soeurs afin de rêvasser sur sa vie future quand elle voit sa mère poignarder un inconnu. Personne n’évoquera plus jamais cet événement dans sa famille et son frère et ses soeurs ne seront d’ailleurs même pas mis au courant.
En 2011, Laurel est une actrice renommée et vit à Londres. Sa mère, Dorothy, est en train de mourir et toute la famille se réunit dans leur ferme à Greenacres pour fêter ses 90ans. Laurel est hantée par ce secret dont elle a été témoin 50ans plus tôt et se rend compte que c’est le dernier moment pour essayer de comprendre ce qui s’est passé ce jour là. Elle va donc se plonger dans le passé de sa mère. Cette enquête l’amène dans le Londres de 1941 pendant la deuxième guerre mondiale.

J’ai lu le livre en langue original et j’ai vraiment adoré. L’écriture est très belle et nous transporte très rapidement dans l’histoire avec les personnages. On n’arrête pas de voyager entre les époques, passant de Dorothy à Laurel, du passé au présent. Je sais que cela a gêné certaines personne mais personnellement j’ai adoré. J’ai particulièrement apprécié découvrir la vie à Londres pendant la guerre. Découvrir toutes ces personnes qui essaient d’avoir une vie normale entre les bombardements allemands (Blitz). On s’imagine souvent la guerre avec les batailles et les soldats, j’ai beaucoup aimé découvrir une autre facette de celle-ci.

Dans ce livre, j’ai particulièrement aimé tout le côté enquête et recherche sur le passé. Je suis une grande amatrice de saga familiale et de secrets de familles. J’ai adoré avancer pas à pas dans l’enquête avec Laurel. A un moment donné, Laurel se fait la réflexion qu’elle ne s’était jamais imaginée que sa mère pouvait avoir une vie avant elle. Elle n’avait jamais imaginé sa mère, jeune, sans enfants, qui tombe amoureuse, qui souffre, qui vit des aventures! Et personnellement j’ai moi aussi du mal à imaginer mes parents dans un autre rôle que mes parents, je suppose qu’on est tous un peu pareil. J’ai beaucoup aimé ces raisonnements autour de la famille et de la perception des autres. On découvre donc au avec Laurel une autre Dorothy, une Dorothy jeune, insouciante et pleine de rêves.

Le mystère est lui aussi très prenant, comment Dorothy est passé de sa vie à Londres, folle amoureuse de Jimmy, un photographe de guerre. A sa vie tranquille à Greenacres avec le père de Laurel? Et qui est cette Vivien, amie de Dorothy dont personne n’a jamais entendu parler? J’ai donc tout de suite été emballée par ma lecture et j’avais hâte de découvrir le fin mot de l’histoire.
On est toujours un peu en avance sur l’enquête de Laurel, grace au retour dans le passé avec Dorothy et cela a rendu la lecture encore plus passionnante. On découvre ou croit découvrir des choses avant Laurel.

Arrivée au tier du livre, j’ai eu une petite baisse de régime. Les personnages sont décrits en profondeur et l’auteure nous embarque souvent dans un ou deux chapitres qui ne font pas avancer l’enquête. Et je dois dire que le personnage de Dorothy jeune commençait à m’agacer un petit peu. Je l’a trouvais TROP.
Et juste à ce moment là est arrivé un retournement de situation. Un élément qui a transformé ma lecture, qui m’a fait me poser vingt milliard de questions. Qui a du coup rendu Dorothy très intéressante et beaucoup moins futile. C’est à partir de ce moment que j’ai eu de la peine à lâcher ma lecture.

J’ai malheureusement vu venir la fin à la moitié du roman mais cela ne m’a pas gâché ma lecture pour autant. Car je n’étais quand même pas si sure de mon raisonnement et plusieurs fois en continuant ma lecture je me suis dit que je m’étais trompée. J’ai donc été tenue en haleine jusqu’à la fin en me demandant si ce que j’avais pressenti se réaliserait ou pas. Une très très bonne lecture que je recommande sans hésiter.

Publicités

13 réflexions sur “La scène des souvenirs

    1. Oui, j’ai vraiment adoré. Merci encore de m’en avoir fait cadeau! Je l’ai aimé d’autant plus grâce à cette petite baisse de régime au premier tiers (bizarrement). Car quand l’histoire a pris un nouveau tournant je me suis totalement fait emportée!

      Aimé par 1 personne

    1. J’ai mis le jardin des secrets et les brumes de Riverton dans ma wishlist. Je crois que Kate Morton construit toujours ses livres de manières similaire mais j’ai vraiment adoré ce livre et son style d’écriture donc j’ai hâte de découvrir ses autres écrits.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s