Le vivant

Auteur: Anna Starobinets
Titre original: Zhivushiy
Edition: Mirobole
Année: 2015
Pages: 476
Genre: Science-Fiction, Dystopie

Ce roman est une dystopie où les être humains sont tous interconnectés et ne forment plus qu’une seule entité: « le vivant ». Critique des médias sociaux et de notre dépendance grandissante à l’ informatique ce livre m’intriguait depuis pas mal de temps. J’avais aussi envie de découvrir cette auteure car je connais très peu l’écriture russe contemporaine.

anna-starobinets-le-vivant

Il y a exactement 3 millards de personnes qui constituent la communauté du Vivant, pas une de plus, pas une de moins. Chaque être vivant se réincarne dans un nouveau corps quand l’ancien commence à dégénérer. La reproduction humaine est donc contrôlée (les femmes ne peuvent pas refuser de donner naissance quand est venu le moment), la notion de mortalité à disparu. … et avec elle toute liberté humaine. 

Les membres du Vivant évoluent dans différentes « strates »; la première étant le monde réel, et toutes les autres différents mondes virtuels. Ils en finissent par délaisser totalement le monde réel, ne vivant qu’à travers la Socio – immense réseau social. Il n’est d’ailleurs pas possible de se déconnecter de la Socio plus que quelques minutes. Mais voilà qu’un jour apparait Zéro, un humain né à l’insu du vivant changeant la population mondiale à 3 millards et 1 humains. Il représente le dysfonctionnement du système, et d’ailleurs on lui refuse le droit de se connecter à la Socio. Il se retrouve donc totalement exclu de ce monde qui ne vit que dans le virtuel et qui le craint de peur qu’il ne déstabilise l’équilibre du Vivant.

J’ai beaucoup aimé le monde créé par Anna Starobinets, cette critique de notre hyper connectivité et des dangers des réseaux sociaux. De ces humains qui ont oublié ce que c’était de vivre sans la technologie. L’auteur a créé un monde terrifiant où l’humain est dépendant et esclave de ce système. Elle a d’ailleurs inventé tout un nouveau vocabulaire avec acronymes et expressions à la mode pour nous immerger totalement dans son monde avec comme modo principal le « la mort n’existe pas » que les membres du Vivant ne cessent de se répéter encore et encore. Je ne vais pas trop en dire sur Zéro mais j’ai trouvé ce personnage intéressant car il ne réagit pas comme je me l’attendais, disons que c’est un drôle de héros.

Sur beaucoup d’aspects ce livre m’a donc intéressée et convaincue mais j’ai cependant eu de la peine avec le style d’écriture. Il y a beaucoup de personnages, beaucoup d’histoires entremêlées. J’ai plusieurs fois été un peu perdue dans ma lecture. J’ai lu ce livre en anglais car cela était plus facile et moins couteux de me le procurer dans cette langue et je le regrette un peu. Peut être aurai-je été un peu moins perdue en le lisant en français.

En bref cette lecture m’aura plue pour son thème ainsi que pour les problèmes soulevés et traités. Elle m’aura permise de me poser pas mal de questions sur notre dépendance grandissante des réseaux sociaux, de notre course au nombre de « j’aime »et de ce besoin d’exposer notre vie par le biais des réseaux sociaux. Mais je n’ai pas vraiment adhéré au style d’écriture, et j’ai eu de la peine à rester concentrée sur l’histoire. Je recommande donc ce livre aux férus de Science-Fiction qui n’ont pas peur d’aborder un monde complexe.

Ce livre compte pour le challenge de la littérature de l’imaginaire., pour le challenge dystopie et pour la consigne une dystopie de l’ l’Ultimate Reading Challenge .

challenge_imaginaire

dystopie

Publicités

14 réflexions sur “Le vivant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s