Le complexe d’Eden Bellwether

Auteur: Benjamin Wood
Titre original: The Bellwether Revivals
Année de parution: 2012
Edition française: Zulma (2014)

Ce livre ma été offert par vinushka du blog Lectoplum lors de notre swap de Noël. Je n’avais jamais entendu parler de ce livre avant de le recevoir et je me suis lancé dans sa lecture sans trop savoir de quoi il en retournait.  Le fait qu’il ait beaucoup plu à vinushka me suffisait. Au final, je suis bien contente de ne pas avoir eu trop d’informations à son sujet. Cela m’aura permis de faire les découvertes en même temps que le protagoniste principal, Oscar.

IMG_5645

J’ai lu ce livre en anglais.

Je ne vais du coup pas trop m’étaler sur l’histoire. Je vous laisse avec le résumé de livraddict qui révèle juste ce qu’il faut:

Cambridge, de nos jours. Au détour d’une allée de l’imposant campus, Oscar est irrésistiblement attiré par la puissance de l’orgue et des chants provenant d’une chapelle. Subjugué malgré lui, Oscar ne peut maîtriser un sentiment d’extase. Premier rouage de l’engrenage. Dans l’assemblée, une jeune femme attire son attention. Iris n’est autre que la sœur de l’organiste virtuose, Eden Bellwether, dont la passion exclusive pour la musique baroque s’accompagne d’étranges conceptions sur son usage hypnotique…

J’ai donc découvert en même temps qu’Oscar Iris, Eden, Jane et les autres, un groupe d’amis tous étudiants à Cambridge et passionnés de musique. C’est un « monde » que découvre Oscar au travers de cette rencontre, le monde des étudiants riches et “éduqués”, qui passent leur temps à réfléchir et polémiquer sur divers sujets. On se rend compte assez vite qu’Eden par son intelligence et son esprit de persuasion à un grand pouvoir sur ses amis.

J’avoue que par moment j’ai trouvé l’ambiance très malsaine et j’ai trouvé quelques longueurs au début de ma lecture. Mais ce que j’ai trouvé génial c’est le perpétuel questionnement que j’ai eu tout au long de ce roman. Je ne savais où voulait m’emmener l’auteur, si l’histoire allait partir sur le fantastique ou pas. Je remettais en cause mes raisonnements assez souvent. J’ai adoré tout ce cheminement et ces pensées diverses qui m’ont traversées pendant ma lecture. On peut dire que c’est une lecture que j’ai vécue; j’ai parfois été plus qu’agacée par des personnages, il y a eu des passages qui m’ont un peu ennuyés mais j’ai aussi été fascinée par la complexité du personnage d’Eden, intriguée par la tournure des évènements et passionnée par les différentes discussion qu’Oscar et ses amis entretiennent. Puis la fin est arrivée, là où je ne l’attendais pas, mettant un terme à mes incertitudes de cours de lecture et m’ouvrant à de reflexions plus générales.

Depuis la fin de ma lecture je n’arrête pas de repenser à ce livre et aux thèmes qu’il soulève, une lecture marquante.

Je remercie encore une fois vinushka de m’avoir fait découvrir ce livre et cet auteur britannique. C’est son premier livre et je vais suivre ses prochaines parutions de près.

Ce livre compte pour les challenges 1 mois-1 consigne et new PAL 2016.

Publicités

2 réflexions sur “Le complexe d’Eden Bellwether

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s