Bilan des mois de Juin et Juillet

Coucou les amis,
Je reviens après une période d’absence pour vous parler de mon bilan des mois juin et juillet. J’ai récemment changé de travail et j’ai pas mal de pression en ce moment niveau boulot. Beaucoup de choses à apprendre et des examens à préparer. Et moi qui croyait que je n’aurai plus d’examen après l’université! 🙂

Si ma participation sur la blogosphère à beaucoup souffert, j’ai quand même trouvé le temps de lire. J’ai besoin de ces moments lectures pour me sentir bien et me déstresser.
Voici donc ce que j’ai lu en deux mois.

Mortimer – Terry Pratchett: J’ai commencé le mois avec un auteur que je voulais découvrir depuis longtemps, très longtemps! Et bien je n’ai pas été déçue! J’ai vraiment accroché à l’humour du monsieur! J’avoue que j’ai quand même pris pas mal de temps à lire ce livre, et que je ne vais pas enchaîner tout de suite avec un deuxième mais Mortimer ne sera pas mon dernier Pratchett cela je le sais. PS: si vous avez lu ce livre, n’êtes-vous pas vous aussi totalement fanatique du personnage de la Mort?

Sommeil – Haruki Murakami: Cela faisait quelques temps que j’entendais parler de Murakami sur tous les média sociaux et je dois avouer que cela à titillé mon attention. Je pensais que je commencerais par 1Q84 ou Kafka sur le rivage mais c’est finalement une très bonne vidéo de Lemon June qui m’a convaincue de lire celui-ci (surtout que je venais de lire Anna Karénine et qu’il y a plein de références à ce livre). J’ai vraiment adoré le style d’écriture épuré et loufoque de l’auteur, j’ai hâte de découvrir d’autres de ses romans. L’objet-livre en lui même est splendide avec des très jolies illustrations qui s’inscrivent bien dans l’esprit du livre. La fin m’a laissée un poil perplexe (mais je suppose que c’est normal avec Murakami). Je garde dans tous les cas un très bon souvenir de ce roman.

Sovok – Cedric Ferrand: J’ai ensuite lu un livre que j’ai gagné grâce à Valunivers. C’est mon tout premier livre de la collection les moutons électriques. J’aime beaucoup le format de leurs livres et leurs couvertures dures/molles (je pense que je suis la seule à comprendre ce que je veux dire par ceci mais passons!). J’ai vraiment aimé ce roman. Je m’attendais a un roman de dystopie classique et bien j’ai été agréablement surprise. Nous allons suivre pendant une semaine deux ambulanciers et leur stagiaire dans un Moscou du futur qui a subit une immense perte économique et qui fait peine a voir. C’est plus une tranche de vie que nous suivons, sans jugements portés, plutôt qu’une histoire avec un début et une fin. J’ai vraiment aimé le concept.

Et je danse aussi – Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat: Premier livre que je lis en format numérique (sur mon ipad) que j’ai gagné grâce à Popcorn and Gibberish. J’avais participé à son concours pour ce roman car j’étais curieuse de découvrir ce livre dont tous le monde parlait. Je ne pensais pas accrocher autant. J’ai lu les premières pages pour me donner une idée du livre pensant le reposer pour le lire plus tard, … et je n’ai pas pu le lâcher. J’ai aimé le ton intelligent et espiègle de cette correspondance épistolaire entre les deux personnages. Ce n’est peut être pas un livre inoubliable mais il m’aura fait passer un très bon moment! Quand à la lecture numérique moi qui étais tellement contre, je ne sais plus trop quoi penser… Vais-je passer de l’autre coté et m’acheter une liseuse?

La chute des geants – Ken Follet: un livre audio que j’ai écouté pendant mes déplacements ces deux derniers mois. Je suis mitigée sur ce livre là mais je me demande si ce n’est pas le fait que je l’ai écouté et non lu qui biaise mon ressentis. J’ai aimé l’histoire, je me suis attachée à certain personnages et j’ai adoré avoir un roman historique se passant pendant la première guerre mondiale, qui est une période que je connaissais peu et qui m’intéresse grandement depuis que je participe au challenge chacun son époque sur Livraddict. Mais j’ai vraiment trouvé que Ken Follett ajoute des scènes inutiles au roman, beaucoup de scènes graveleuses qui selon moi ne sont vraiment pas nécessaires. Pourtant il ne me semble pas que c’était différent pour les Piliers de la Terre et la marque de Windfield et cela ne m’avait pas du tout gêné à l’époque. Encore une fois, est-ce le fait que j’ai grandi, ou que je l’ai écouté et non lu, je ne sais pas. Je pense quand même continuer cette saga car cela reste un Ken Follet comme on les aime, un page turner passionnant.

Le restaurant de l’amour retrouve – Ito Ogawa: un livre que j’ai reçu de Mamie Cerise lors d’un swap. Ah… ce que j’ai aimé ce livre, doux et gourmand! Une écriture poétique qui décrit bien la culture japonaise comme je me l’imagine. Une précision culinaire et stylistique, un petit bijou! Et comme je voue un culte à la nourriture, j’ai été comblée! J’essaie de me procurer le film mais il est dur à trouver!

L’île au trésor – Robert Louis Stevenson: Un autre livre que j’ai reçu d’un swap, avec la blogueuse du blog Livres et Petits Papiers cette fois. Un livre d’aventure comme on les aime, plein de rebondissements et avec des (enfin surtout UN) personnage(s) très charismatique(s) qui donne encore plus de vie a ce roman! Comme je le disais à Adlyn, j’aurai aimé lire ce livre pendant mon enfance.

Neverwhere – Neil Gaiman: J’ai ensuite enchaîné avec un livre que mon copain me disait de lire depuis ….. un bon petit moment! Neverwhere est un livre génial. J’ai tout de suite aimé l’écriture de l’auteur. Il nous emmène dans un monde étrange, attirant et effrayant a la fois. Un endroit qui ressemble beaucoup au Londres que nous connaissons, mais avec un je ne sais quoi de différent! 🙂 On sent que l’auteur aime les contes, des petits clin d’œils sont dispersés ça et là pendant tout au long de la lecture. Un presque coup de cœur! J’ai hâte de me plonger dans un de ces livres jeunesses comme l’étrange vie de Nobody Owens par exemple.

Ce qui nous lie – Samantha Bailly: J’ai ensuite lu mon premier Samantha Bailly, et cela sera aussi ma première déception en deux mois. Je ne pense pas que j’aurai du commencer par celui-là. Je m’étais toujours dit que je commencerai par Oraison, plus proche de mes goûts littéraires mais ce livre faisait partie de l’offre Milady/Bragelonne à 0.99 euro le livre numérique alors autant dire que j’ai sauté dessus. Mais bof bof… Rien à redire sur le style de l’auteure, prenant, intelligent et qui se lit vraiment facilement. J’ai d’ailleurs fini ce livre en deux jours. Mais bon…. on nous allèche avec un élément fantastique intéressant; Alice peut voir les relations entre les personnes. Cela soulève aussi des réflexions intéressantes sur les interactions et relation que nous pouvons avoir avec les autres. Mais au milieu du livre, cela part sur une romance toute simplette (et vous savez comme je suis difficile avec les romances, qui ne sont pas du tout mon genre de prédilection). Bref une petite déception.

Paroles de Poilus, Lettres et carnets du front 1914-1918:
Une série de témoignages de soldats français mais aussi allemands. Des anciens ouvriers, bourgeois ou encore musiciens, qui ont tous en commun d’avoir vécu l’enfer de la grande guerre et qui ont écrit des lettres à leurs proches, relatant une partie des horreurs qu’ils ont vécus.
Cette collection de lettres forme un recueil poignant et révoltant sur l’absurdité de cette guerre. Un livre à lire pour se rappeler les horreurs qu’engendrent les guerres et la nécessité de ne pas recommencer les erreurs passées!

Publicités

9 réflexions sur “Bilan des mois de Juin et Juillet

  1. Un beau bilan, j’ai Sovok dans ma PAL numérique suite à une promo. J’aimerais beaucoup lire Mort aussi et Neil Gaiman dont j’ai lu un album très jeunesse récemment (Le jour où j’ai échangé mon père contre deux poissons rouges, avec l’illustrateur Dave McKean), Neverwhere pourrait me plaire. Et l’île au trésor, c’est un super souvenir !

    Pour la liseuse, je te le conseille. Je ne l’utilise pas tous les jours mais le confort de lecture y est, on y trouve de bonnes promos aussi !

    Bon courage pour tes exams !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire, cela m’a fait super plaisir! Je note pour la liseuse, depuis que j’ai lu ces deux livres sur mon ipad, je suis nettement moins contre le concept!
      Je suis quasi sure que Mort et Neverwhere te plairont beaucoup! J’ai pour ma part très envie de continuer ma découverte de Neil Gaiman, principalement ses oeuvres jeunesses. J’ai trouvé qu’il avait un style et une écriture très inspiré des contes et je pense que cela convient totalement à des livres jeunesses.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s